Réjouis toi, Dieu t'aime !

Vos Témoignages

Page :  1 2 3 4 5 6 7 8

Pour nous envoyer votre témoignage sur ce que VOUS avez vécu avant,
pendant ou depuis Medj, écrivez nous en cliquant ici.

 • Témoignage vidéo :

Témoignage d'Olivier à propos de Medjugorje
Votre système ne sait pas afficher cette vidéo

Le témoignage d'Olivier
 



Surprise du couple de voir ce marginal ainsi métamorphosé en ce jeune prêtre avenant en col romain

Un couple d’américains prenait l’avion pour Medjugorje, et y fit la connaissance d’un jeune prêtre. Au cours de la conversation, il leur montra une photo de lui en disant : « C’était moi autrefois » (1992). Il avait des anneaux aux oreilles et au nez, ses cheveux lui arrivaient à la taille, il tenait une guitare à la main. Surprise du couple de voir ce marginal ainsi métamorphosé en ce jeune prêtre avenant en col romain.
« J’avais 20 ans, ma vie était désordonnée. Le chagrin que je causais à mes parents les avait poussés à devenir catholiques. Un soir, je vis un livre qui traînait sur la table ; The Queen of peace visits Medjugorje, du père Pelletier. Une fois que je l’eus ouvert, je ne pus le refermer. Je le finis à 3h du matin. Le lendemain, je demandais à ma mère où je pouvais voir un prêtre catholique, mais je pouvais à peine prononcer le mot prêtre. J’étais plein d’orgueil. J’assistais à ma première messe ce jour là, tout au fond de l’Eglise. La célébration terminée, je me suis entendu dire au prêtre : « C’est bien Jésus sur l’autel n’est-ce pas ? ». C’était vraiment Lui ! En une nuit, j’ai reçu toute ma formation de catholique en lisant ce livre ! J’ai tout reçu des fondements de la foi !
Je perdis tous mes amis quand ils apprirent que je devenais catholique. Aussitôt, j’écrivis à toutes les congrégations de prêtres dans l’Eglise. Je choisis celle qui comportait deux fois le nom de Marie : Les marianistes de l’Immaculée Conception. N’ayant pas terminé mes études secondaires, on me fit faire dix ans d’étude pour devenir prêtre ! J’ai été ordonné il y a trois mois (2004). Actuellement nous avons 9 candidats en formation à Stockbrige, et chacune de ces vocations est née à Medjugorje ! Marie a formé une armée incroyable de « petits » dans le monde entier. Pour le moment, ils sont cachés. Un jour elle lâchera son armée, et ce jour-là, toutes les victoires de l’Ennemi lui seront reprises ! Ce sera fabuleux ! L’armée de Marie est déjà là, qui se tient prête ! »
Article de C.Ravaz, dans Chrétiens magazine, 15 Août 2004, n° 171 bis.


Nous sommes heureux d’avoir répondu à l’invitation de la Vierge Marie et nous lui rendons grâce pour cette belle semaine.

C’était la première fois que nous participions à un pèlerinage se déroulant à l’étranger sur plusieurs jours.
Assez peu coutumiers de ce type de démarche, nous pensions ne pas être très portés par le programme de ce voyage et nous n’avons adhéré au projet que sous l’affectueuse pression de notre fille et de notre tout nouveau gendre. De nous-mêmes, nous n’aurions pas eu la volonté nécessaire pour prendre les valises et partir pour une semaine de prières en un lieu que Rome considère avec une prudente circonspection.
Les apparitions ne sont donc pas entrées en ligne de compte dans notre décision car, à choisir, nous serions plutôt allés à Lourdes ou à Fatima mais, ayant reçu l’assurance de trouver à Medj un lieu de recueillement et de grâces, nous sommes partis pour le premier voyage de ce type, en trente ans de mariage.
L’envol du charter et la descente au-dessus de la côte dalmate avec l’atterissage à Split nous ont éclairci l’horizon et, dès le voyage en car vers Medjugorge, nous nous surprenons à égrener les premiers chapelets collectifs, ressentant progressivement les effets d’un changement d’univers.
A l’arrivée à Medj, nous découvrons les joies d’un pensionnat de famille investi et éclairé par la famille BUET, rassemblée dans le souvenir d’une jeune Clarisse, emportée un an auparavant par un accident de voiture et que nous connaissions par nos enfants, marqués par sa jeunesse rayonnante de foi.
Dès nos premiers pas à Medj, nous percevons la dimension particulière de ce lieu où la simple et discrète ferveur populaire est partout qui impressionne l’étranger; l’église est sans cesse enveloppée de pélerins de tous pays qui l’investissent tout au long de la journée, notamment pour le rosaire du soir récité autour d’une messe chantée. Il y a foule devant les confessionnaux, sur les bancs autour de l’église pour participer aux offices retransmis par hauts-parleurs comme il y a un flot continu de pélerins sur le mont des apparitions, devant la maison de Vicka, l’une des voyantes, ainsi qu’au chemin de croix du mont Kristevace.
Tout se déroule dans le silence et le calme, sans manifestations extérieures et on sent les gens "habités"; cette impression est physiquement perceptible lors des Adorations devant le St Sacrement exposé dans un très beau et très pur ostensoir. Les chants passés, il reste des centaines de personnes figées en silence, les yeux et le cœur fixés sur le mystère de l’Eucharistie.
Des apparitions de la "Gospa" sur le mont voisin, il n’est pas fait directement allusion au cours de ces offices, respectant ainsi l’attitude prudente de l’Eglise mais la Vierge Marie est omniprésente dans les cœurs qui la prient, dans les chants qui montent, dans les mains qui égrènent le chapelet et , en fait, dans l’air que l’on respire.
Les prières du Rosaire retentissent partout dans toutes les langues et, pour nous qui avions un peu oublié la pratique du chapelet, cela nous interroge; un échange avec le père QUEFFELEC sur le Rosaire nous aide à comprendre toute sa valeur au-delà de sa répétitivité et malgré les manques d’attention.
Un Rosaire partagé avec Sœur Emmanuelle, nous aide encore à apprivoiser une prière que notre cartésianisme considérait avec circonspection. Les méditations sur les Mystères de la vie du Christ nous ont touchés et, comme suggéré par la Sœur, nous avons invité la Vierge Marie à visiter notre maison.
Les témoignages des jeunes du "Cénacle" nous ont profondément remués car à travers eux, nous avons vu ce que le Seigneur peut faire pour ceux qui Le suivent.
Quant aux messages de la Vierge Marie, nous les avons perçus comme des appels forts à approfondir et à dynamiser notre Foi. Nous lui avons confié nos vies, celles de tous ceux qui nous entourent et lui avons demandé son intercession pour toutes nos intentions.
Nous nous sentons "travaillés" par ce que nous avons vu et entendu.
Nous sommes heureux d’avoir répondu à l’invitation de la Vierge Marie et nous lui rendons grâce pour cette belle semaine que nous avons vécue ensemble. Nous lui demandons de nous aider à vivre ce que nous avons reçu par son intermédiaire.
Nous garderons le souvenir de tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de cette semaine, notamment notre fille et notre gendre dont la foi lumineuse et chaleureuse a marqué nos cœurs, ainsi que tous ceux que nous avons rencontrés ou vus tout au long de ce séjour trop rapide pour bien connaître tous les membres du groupe.
Anonyme


Je souffrais beaucoup de cette situation car j’avais du mal à prier seule

Nous voulons témoigner de ce que nous avons reçu à Medjugorge. Nous sommes partis pour ma part par curiosité et mon mari un peu contraint et forcé.
Nous sommes revenus complètement transformés. Depuis toujours la prière était faite en famille mais lorsque les enfants se sont mariés, mon mari a commencé à prier de son côté et moi du mien.
Je souffrais beaucoup de cette situation car j’avais du mal à prier seule. Mais depuis Medj, nous allons prier et méditer le chapelet chaque matin au sanctuaire qui se trouve à 200m de chez nous, nous prions environ 1 h devant le Saint Sacrement et autant le soir. Nous jeûnons mercredi et vendredi , ce qui était impensable, il y a quelques semaines.
Nous echangeons sur les textes du jour de prions en Eglise. Depuis plus de 15 ans, j’étais accroc à un feuilleton que je suivais journellement et chaque soir nous regardions la télé à partir de 19 jusque 23h.
D’un commun accord nous avons décidé, de supprimer la télé qui était devenu pire qu’une drogue.
De temps en temps, la tentation guette mais je crie:" Marie aide-moi". Nous trouvons que toutes ces résolutions prises ensemble nous rapprochent davantage.
A notre tour, nous essayons de témoigner mais c’est difficile d’être confrontés au scepticisme des gens et surtout de la part des prêtres. Du coup, nous prions beaucoup pour eux. Mais néanmoins il y a déjà plusieurs familles qui sont partantes pour le prochain pélé.
T


Nous avons passé une merveilleuse semaine, riche en prières, témoignages, conférences et rencontres.

Le moment pour moi est venu de témoigner tellement les grâces de Medjugorje sont grandes.
Il a trois ans mon père a déclaré un cancer de la prostate avec un taux de PSA très élevé. Lorsqu’il m’a annoncé la nouvelle par téléphone j’étais désemparée. Je ne savais que faire.
Quelques semaines plus tard j’appelle un ami que je n’avais pas vu depuis longtemps pour lui demander de ses nouvelles et là il me raconte qu’il organise un pèlerinage à Medjugorje la semaine suivante. Je lui pose des questions puisque je ne connaissais pas Medjugorje et je lui demande si je peux venir ? Là il me dit qu’il reste juste une place mais qu’il faut un passeport. Je n’avais pas de passeport. Il me dit que certaine mairie le délivre dans la journée. Je file à ma mairie et j’ai effectivement eu mon passeport dans la journée.
Je suis donc partie à Medjugorje prier pour la santé de mon père avec la promesse de revenir si son état s’améliorait. Durant ces trois années son taux de PSA n’a fait que diminuer pour arriver à un taux normal en janvier 2005.
C’est en avril que je décide d’y retourner avec le pèlerinage de la famille pour remercier la Vierge de son intercession auprès de son fils pour mon père. Nous avons passé une merveilleuse semaine, riche en prières, témoignages, conférences et rencontres. A mon retour, j’ai retrouvé mon quotidien, pas toujours facile puisque je suis une comédienne qui n’a plus eu de contrat rémunéré depuis 18 mois.
Mais c’est précisément 11 jours après mon retour de Medjugorje que je reçois un mail d’une amie avec une annonce qui me correspondait un peu. Sans attendre mais sans trop d’espoir, j’appelle, je discute une peu avec le metteur en scène, on se donne rendez vous le soir et c’est le soir même qu’il me dit que c’est ok. J’ai commençé les répétitions depuis 2 semaines, l’équipe est très sympa, la pièce est belle et drôle et mes personnages sont attachants. Bref vous l’avez compris, je suis très heureuse de cette grâce. Parce que ce qu’il faut savoir c’est que lorsque nous partions de Medjugorje, un ami a insisté pour que j’écrive une lettre à la Vierge et que l’une de mes prières dans cette lettre était ce qu’il m’arrive aujourd’hui.
Alors mille fois merci Vierge Marie pour cette grâce et merci M. d’avoir insister pour que je fasse cette lettre. Je vous souhaite à tous du fond du cœur autant de grâce de bonheur et de joie a votre retour de Medjugorje. Merci Vierge Marie.
C.


A Medj, j’ai reçu une très grande Paix, par Marie. Elle a enlevé avec délicatesse une profonde tristesse que je portais en moi depuis mon enfance.

Je suis allée seule à Medj, car mon frère était revenu très touché deux ans auparavant ainsi qu’un amie ...
Au moment de m’inscrire j’étais très motivée, mais après j’ai eu peur de me retrouver seule pendant une semaine... Après avoir fait la démarche de m’abandonner question amitiés, je n’ai pas été déçue car j’ai rencontré là-bas des personnes avec qui je me suis entendue en profondeur, des personnes qui s’abandonnent à la volonté de Dieu, des exemples, des cœurs lumineux qui me portent encore sur la route exigente de la vie chrétienne.
A Medj, j’ai reçu une très grande Paix, qui m’a été donnée par Marie. Elle a enlevé avec délicatesse une profonde tristesse que je portais en moi depuis mon enfance et elle l’a comblée en me prenant dans ses bras... je ne m’y attendais pas !
Je veux que Jésus et Marie soient à la première place dans ma vie... ce n’est pas gagné mais j’apprends, j’essaie me mettre mes pas dans les leurs.
Dorothée


Je n’ai plus eu aucun doute quant à la venue quotidienne sur Terre de la mère de Dieu !

Je suis partie à Medjugorje dans une optique de tourisme !
Etant donné que j’avais déjà prévu d’aller aux JMJ, que je doutais beaucoup de la véracité des apparitions s’étallant sur plus de 20 ans, et que je n’aimais pas particulièrement la Vierge, je suis partie à Medjugorje en juillet 2005, poussée par un ami, dans une optique de tourisme. J’ai tout de suite été saisie par la prière intense et continuelle de ce lieu. Voila deux ans que j’ai réalisé que Dieu est vivant et m’aime; mais à Medj j’ai découvert à quel point Marie, remplie du Saint Esprit, est médiatrice de toute grâce. Son intercession touche le Seigneur qui exauce nos demandes.
Lorsque j’ai assisté à une apparition, je me suis sentie enveloppée et protégée dans le manteau de ma sainte patronne et je n’ai plus eu aucun doute quant à la venue quotidienne sur Terre de la mère de Dieu !
Les cinq cailloux (chapelet, bible, messe, confession, jeûne) m’ont apporté des armes spirituelles très efficaces et grâce à beaucoup d’abandon au Seigneur, j’ai désormais la force et la joie de témoigner, à ma famille, à mes amis, aux JMJ du bonheur d’être chrétienne !
Marie


J’ai été guérie de toutes mes blessures qui m’empêchaient d’être heureuse

J’ai adoré être à Medj avec vous cette semaine. D’ailleurs je remercie Marie de m’avoir poussé à y aller. Cette semaine a été très enrichissante.
Cela m’a permi de mieux me connaître, et d’affronter mes peurs. J’étais une personne très timide, mais j’ai pu parler à certains d’entre vous.
Désolée si je n’ai pas pu parler à tout le monde, mais le cœur y est. En tout cas j’ai retrouvé mon sourire que j’avais un peu perdu. Je me suis bien retrouvée, j’ai eu des cadeaux. J’ai été guérie de toutes mes blessures qui m’empêchaient d’être heureuse. Je ne souffre plus. J’ai demandé pardon, j’ai pardonné pour tout le mal que l’on m’a fait. Je prie pour ceux qui m’ont fait du mal. Je me sens bien, je n’ai plus ce poids dans mon cœur qui me faisait souffrir continuellement. Je me sens libérée, je confie tout à Marie. Je me sens en confiance, je prie avec foi et avec amour pour Marie maintenant. Ma foi a beaucoup grandie, et je prie Marie avec une grande ferveur. Merci Marie de nous avoir comblée de grâces. RDO


J’ai découvert complètement Marie, et que je ne veux plus faire route sans elle !

Nous avions prévu de partir en famille à Medj cette année, puis ce périple s’est avéré un peu compliqué à organiser ... Heureusement une amie de la fac m’a dit qu’elle partait à Medj avec un groupe... un certain club medj... Les choses ont été ensuite trés vite, et me voilà quelques semaines plus tard, dans ce bus en direction de Medj, avec 2 amis... Entre nous, ce qui est bien quand on part à Medj, c’est qu’on part avec deux amis, et que l’on revient avec 50 frères et sœurs...
Le trajet commence... Puis les présentations se  passent... Nous arrivons donc à Medj. Ludo nous annonce un peu le programme et mon  sourire s’est quelques peu estompé quand il nous a proposé de prier le chapelet en fin d’aprem ! Moi et le chapelet, ça faisait vraiment 10 000 avant de partir,  j’arrivais laborieusement à prier une dixaine... Mais je me suis dis qu’il fallait jouer le jeu ! Jamais le temps n’est passé aussi vite ! Autant vous dire que Marie nous prend par la main dès que nous arrivons...
Les jours passent, et il faut avouer que tout n’est pas  tout rose...
Certains enseignements remuent parfois un passé douloureux, et on se dit parfois qu’on préfèrerait être à Paris dans son p’tit appart’ tranquil à regarder un DVD ! Mais même si on se prend parfois de grosses claques là bas, on comprend trés vite que Marie se sert de tout cela pour nous faire avancer dans un chemin de guérison... Et puis, jamais on ne se sent seul, tout d’abord parce qu’on trouve toujours un endroit pour aller prier, ou pousser un grand coup de xxxxxx quand ça ne pas, mais aussi parce je peux vous dire que toute l’équipe qui encarde le pélé assure vraiment ! Franchement, je n’avais jamais vu ça ! Ils sont tous d’une disponibilité incomparable !
On rencontre des personnes qui deviennent vraiment des frères et sœurs !
Puis le pélé se termine, le retour dans le monde est parfois assez difficile, mais Marie ne nous lache pas la main !
On ne ressort pas indifférent d’un pélerinage comme celui ci ! On reçoit beaucoup de grâces en allant à Medj, mais on en reçoit aussi beaucoup à notre retour ! Bien souvent on ne sait absolument pas pourquoi on se retrouve dans ce bus, mais si on se retrouve là, c’est tout simplement parce que notre chère maman du ciel nous y invite ! C’est difficile  de résumer une semaine si riche en quelques lignes, mais une chose est sûre, c’est que pour ma part, j’ai découvert complètement Marie, et que je ne veux plus faire route sans elle !
Bref, vraiment un pélé inoubliable !
Anne Laure


Merci à toute l’équipe du Clubmedj, vous mettez le feu au monde !

Si vous aviez, à l’époque des brevets blancs et des réservations de terrains de tennis le mercredi après-midi, préféré ne pas recevoir le sacrement de confirmation; si aujourd’hui, dans le tréfonds de votre cœur, vous ressentez la soif d’être encore plus proche de la Trinité, si vous avez besoin de poser un acte dans votre vie spirituelle; ou si vous voulez répondre à l’appel d’être dans le monde, foncez voir votre curé de paroisse, votre père spirituel et demandez lui des renseignements sur "comment recevoir le sacrement de confirmation"? (une question toute simple) !
Vous rendrez un prêtre heureux, et déjà en votre cœur naîtra l’idée que vous devenez de plus en plus enfant de Dieu.
Le 15 mai dernier, dimanche de Pentecôte, accompagnée de 191 personnes de tous les horizons de Paris, j’ai reçu le sacrement de confirmation, à Notre Dame, une expérience de foi, de sacrement, d’Eglise, une expérience humaine à la rencontre de tous ces parcours de personnes qui s’unifiaient pour recevoir ensemble, un sacrement de l’initiation une expérience d’amitié : avec son parrain et sa marraine de confirmation avec lequel on lie des liens pour l’éternité. TOUT cela découle de Medj, c’est en revenant du pèlerinage de l’été 2004 que j’ai tout simplement agi en demandant au Père X "Comment recevoir le sacrement de confirmation" Amen !
Je rends grâce à Jean-Paul II et notre Saint Père Benoit XVI pour la lumière qu’ils apportent au Monde.
Merci à toute l’équipe du Clubmedj, vous mettez le feu au monde !
France


Avec l’aide de son Fils Jésus, la Vierge vous aide à comprendre le plan que Dieu a pour vous !

Je descends à peine du bus et j’ai dejà envie de témoigner et de vous dire à tous, que Medj est un lieu béni ! Marie vient vraiment vous prendre par la main, elle vous conduit. Avec l’aide de son Fils Jésus, elle vous aide à comprendre le plan que Dieu a pour vous. Je prie pour que la Vierge vous appelle à venir la rencontrer et qu’à votre tour vous trouviez la paix et la joie de vivre en Jésus.
Séverine


D’autres témoignages :  1 2 3 4 5 6 7 8


Vos commentaires, témoignages, questions, soutiens,... Ecrivez nous ici.
Webmaster