Réjouis toi, Dieu t'aime !

Vos Témoignages

Page :  1 2 3 4 5 6 7 8

Pour nous envoyer votre témoignage sur ce que VOUS avez vécu avant,
pendant, ou depuis Medjugorje, écrivez nous en cliquant ici.

 • A l'écoute :

Le témoignage Pierrick et Marie Thirel fondateur de Béthabara : Retraites charismatiques pour adolescents (cf. page liens)



A Medj, c’est vraiment la nouvelle évangélisation dont l’église a tant besoin

J’étais à Medj pour la première fois cette année et j’ai eu la chance de vivre le 20ème festival des jeunes. Il y avait 45 000 participants , tous le chapelet à la main : des jeunes parents avec leurs jeunes enfants, des jeunes de plus de 60 pays. Le 4 aout, il y avait plus de 530 prêtres. Quand tous en silence sont en adoration devant le St Sacrement, je vous assure que Dieu est là, présent. Et ça c’est l’école de Marie. Elle nous mène à Jésus. A Medj, c’est vraiment la nouvelle évangélisation dont l’église a tant besoin. Une joie sur tous les visages, la joie de Marie.
Fabienne


Ce pèlerinage marque un tournant dans ma vie

On m’avait déjà parlé et proposé d’aller à Medj mais pour plein de raisons ça ne s’était pas fait... Peut être parce que je n’étais pas prête...
Et c’était année, j’ai répondu à l’appel de la Sainte Vierge... Et je ne le regrette pas !
Ces 9 jours ont été à la fois éprouvants et merveilleux ; ma rencontre avec Marie et le Seigneur m’a permis de faire un point sur ma vie, un bilan sur la place qu’a le Seigneur dans ma vie et à celle que j’aimerai lui donner ; en gros, un grand coup de karcher, j’en ai pris plein la tête...
Doucement, j’ai saisi la main tendue par Marie pour que je marche avec elle vers le Seigneur... J’ai reçu le plus beau cadeau, une grande paix intérieure et une confiance en Dieu.
Ce pèlerinage marque un tournant dans ma vie. Maintenant je prie quotidiennement la Sainte Vierge et le Seigneur pour qu’ils m’aident à persévérer dans ce cheminement spirituel, qu’ils renforcent ma fidélité à la prière et qu’ils soient à la première place dans ma vie.
Je vous souhaite à tous du fond du cœur autant de grâces, de bonheur et paix à votre retour de Medjugorje.
Violaine


Marie vient à Medjugorje spécialement fonder des familles : Marie est une merveilleuse entremetteuse !

Il y a 5 ans, je suis allée à Medjurgorje et là-bas j’ai écrit une petite lettre à la Vierge Marie en lui disant que je désirai me marier, et que j’aimerais que ça soit elle "Notre Dame de Medj", c’est à dire "la Reine de la Paix" comme elle s’est présentée la bas, qui conduise mon futur mari vers moi.
Quelques années plus tard, ma meilleure amie part à Medjugorje avec le Club Medj, et à son retour le groupe organise un chapelet sur le Champs de Mars à Paris, auquel elle me convie.
Après avoir refusé plusieurs fois, j’y vais enfin, et là en priant "Notre Dame Dame de Medjugorje" - la Reine de la Paix - je rencontre Jean-Baptiste avec qui je suis mariée aujourd’hui. Nous avons même le bonheur d’être parents d’un petit Karol.
Je crois que Marie à Medjugorje vient spécialement pour les familles : après tout, tous les voyants sont mariés ! Marie est une merveilleuse entremetteuse !
Marie


La nuit s’est passée sans souffrir et le lendemain matin ma jambe était presque blanche

Je suis allée visiter la Croatie en voyage organisé en septembre 2006 avec des amies. Je suis partie malgré l’avis contraire du médecin. En effet, une huitaine de jours avant mon départ je suis tombée dans un bois sur une grosse souche d’arbre. J’ai eu beaucoup de mal à me relever ; une espèce de grosse endive est apparue sur mon tibia. Glaçons, pommades, etc... restée allongée ... j’ai fini par voir le médecin trois jours plus tard qui m’a déconseillé de prendre l’avion car il m’a dit que j’en avais "bien pour 2/3 mois" ; ma jambe était noire. Tout mon entourage s’inquiétait de me voir prendre l’avion, finalement j’y suis allée avec des bas de contention pour me protéger. J’ai souffert le martyre en avion et me suis "traînée" les 2 jours suivants. Le 3ème jour, on s’arrête à Medjugorje dont je ne connaissais pas l’histoire. Incapable de suivre mes amies dans l’église je me suis assise sur un banc à l’endroit où se trouvent une grande statue du Christ ressuscité sorti du tombeau et un chemin de croix. Une amie m’a laissée sur le banc tellement ma douleur était grande. Je voyais tout le monde défiler pour passer un mouchoir sur le Christ (son genou suinte depuis des années d’une manière totalement inexpliquée). Ayant tellement mal, j’ai suivi la dizaine de personnes et pris le mouchoir en papier que j’avais dans la poche et je l’ai passé sur le Christ. Je me suis retournée m’asseoir et toujours de plus en plus mal je me suis dit "après tout qu’est ce que je risque?" J’ai passé ce mouchoir en papier sur mon tibia plusieurs fois. Quand mon amie est revenue je lui ai raconté... les autres étaient partis voir l’église ; bien sûr je n’ai pas pu rentrer dans cette église. Au retour, dans le car j’ai commencé à avoir moins mal, j’ai regardé et c’était beaucoup moins noir. La nuit s’est passée sans souffrir et le lendemain matin ma jambe était presque blanche !!!!! Mes deux amies qui dormaient dans la même chambre que la mienne sont comme moi, elles n’oublieront jamais ...
Monique


N’hésites pas à faire l’expérience d’un pélé Club Medj

En 2007, j’avais rencontré un lycéen fervent qui témoignait qu’il priait de nombreuses heures par jour pendant deux semaines lors de ses grandes vacances. Intérieurement, je me disais "C’est un saint !!! Comment peut il prier autant ??? En tout cas, moi j’en suis à des années lumières, cela ne m’arrivera jamais !!!" En 2008, je suis parti avec le Club Medj. Et la bas, le 15 août au soir, en rédigeant mon carnet de vacances, j’ai réalisé que j’avais prié autant que lui dans la journée... sauf que moi je ne suis pas un saint. Alors si tu es agnostique et que tu te poses des questions sur la foi. Si tu es croyant et que tu penses ne pas avoir rencontré Jésus dans TA Vie. N’hésites pas à faire l’expérience d’un pélé Club Medj, laisse toi surprendre par Marie qui a comme unique objectif de te conduire à Jésus. Si cela a marché avec un neutron comme moi, cela marchera avec toi !
Christophe


Ayant beaucoup reçue à Medj, je voudrai apporter ici mon témoignage.

L’année dernière, en août 2007, je suis allée à Medj avec deux amies. A cette époque, je venais d’obtenir mon diplôme d’assistante de service social. J’attendais beaucoup de ce que j’allais pouvoir recevoir là-bas, mais je m’attendais à tout sauf à recevoir ce que j’ai reçu... Le dernier jour, en plein festival des jeunes, nous assistions à la messe du soir, avec une foule immense. Je me souviens avoir reçue une grande lumière qui venait me visiter au plus profond de moi. Je ne comprenais pas tout à fait ce qui se passait, et j’étais plutôt abasourdie. Nous sommes montés ensuite dans le car pour le chemin du retour. Tout se bousculait en moi, et sitôt rentrée, j’ai parlé à mon accompagnatrice spirituel. Le Seigneur m’appelait... Il m’appelait à devenir son épouse... Vous n’imaginez pas le choc que cela m’a fait !! Par la suite, j’ai pris des temps de retraites, de discernements et j’ai beaucoup parlé avec mon accompagnatrice. Je me suis rendue compte que j’avais déjà reçue cet appel à l’âge de 16/17 ans, à Medj même, mais je pensais que cela résultait d’un grand désir de suivre Jésus, puisque c’était le début de ma conversion spirituelle. Je n’ai donc pas donné plus d’importance que çà à cet appel que je pensais venir de moi... Le temps passait et je me suis plus particulièrement intéressée au mariage : je souhaitais alors vivement fonder une sainte famille. L’année dernière à Medjugorje, j’ai de nouveau entendu cet appel raisonner dans mon cœur avec toujours autant d’intensité... Et j’ai décidé de lui dire « OUI ». Je me suis sentie totalement libre d’accepter ou de refuser sa proposition, et j’ai compris aussi que le Seigneur avait permis ceci afin que mon Oui soit libre, conscient et choisi. Aujourd’hui, (octobre 2008) je rentre à la Communauté des Béatitudes, dans la maison de Murinais, située entre Valence et Grenoble. Cette maison a pour mission l’évangélisation et plus particulièrement auprès des jeunes. Je suis très heureuse de ce grand pas et le Seigneur me comble de joie à chaque instant. J’ai traversé des moments de craintes, d’interrogations, mais maintenant je sais qu’un plus grand bonheur se trouve devant moi, sur le nouveau chemin que le Seigneur m’a préparé et je suis dans une grande joie et une grande paix intérieure... Merci au Club Medj d’organiser des pélés, car cela peut changer des vies !!
Sandrine


Cette expérience restera indéfiniment gravée dans mon cœur et dans ma mémoire

Je suis entré de Medjugorje sans encombre. Cependant, je m’ennuie du ministère de la réconciliation que le Seigneur m’a permis d’exercer en ce lieu privilégié. Il y a là une puissante force où la grâce coule à profusion. Cette expérience restera indéfiniment gravée dans mon cœur et dans ma mémoire.


Avant, il ne fallait pas me parler d’Eglise et de messe...

Un beau jour mon mari me donne une cassette audio de Sœur Emmanuelle sur les apparitions. Je l’écoute et je suis emmerveillée par la voix de Sr Emmanuelle. Quelques semaines plus tard j’avais la grâce d’entendre en direct à Lille Sr Emmanuelle et j’achetais son livre "L’enfant caché de Medjugorje" : j’ai pu lire tous ces témoignages et profité de leur force... Avant, je peux vous dire qu’il ne fallait pas me parler d’Eglise et de messe, alors qu’aujourd’hui je vais à l’Eucharistie 2 à 3 fois par semaine. J’ai compris la présence de Jésus dans l’hostie et son amour pour nous. Je ne peux dire que MERCI MERCI ALLELUIA ALLELUIA ... Que LA GOSPA continue de faire des miracles partout dans le monde.
Mme P.


Ce pèlerinage restera un grand moment de notre vie !

Vous avez su nous entraîner d’emblée dans ce grand élan de la prière de Medjugorje, auquel nous nous sommes associés sans effort et dont nous avons ressenti immédiatement les fruits : une Paix profonde, indicible que jamais, personnellement, je n’avais ressentie avec une telle plénitude, et qui est sans aucun doute le plus grand cadeau que nous puissions recevoir du Seigneur sur terre ; une Paix qui engendre confiance et joie. Nous avons bien sûr compris, dès l’atterrissage, que cette Paix était difficile à garder ... mais nous savons désormais ce qu’il faut faire pour la conserver ou la retrouver et la transmettre, même imparfaitement, à notre entourage. Je suis venue à Medjugorye avec une montagne d’intentions particulières, et je suis rentrée avec la certitude que chaque prière a été entendue. Nous assurons de nos prières ferventes tous ceux qui nous ont fait découvrir toutes les merveilles de ce lieu incomparable.
Béatrice


J’avais peur de ce que j’allais y découvrir sur moi


Page :  1 2 3 4 5 6 7 8


Vos commentaires, témoignages, questions, soutiens,... Ecrivez nous ici.
Webmaster